Jacques PAILLARD (1920-2006)


Né le 5 mars 1920 à Nemours (Seine-et-Marne), Jacques Paillard était, comme l'écrivait le journal "Le Monde" du 3 Août 2006, <<un spécialiste internationalement reconnu de psychophysiologie et de la physiologie de la motricité. Professeur émérite à l'université d'Aix-Marseille-II, Faculté de sciences de Luminy, il avait dirigé le laboratoire de neurobiologie du mouvement au sein du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).>>

Il soutint sa thèse de doctorat d'État en 1955 sur "Réflexes et régulations proprioceptives chez l'homme" et contribua de manière essentielle à l'étude de la boucle gamma (voir lien ci-dessous) et des régulations proprioceptives.


Pour citer Maurice Hugon dans son hommage (voir lien ci-dessous): <<...Jacques Paillard a pu décrire la réactivité proprioceptive spinale dans son amplitude et son décours. Il a ensuite raisonné sur ces cycles "d'excitabilité". Les expériences et leurs quantifications étaient reproductibles par tout chercheur. Il a suspecté qu'un "tonus fusorial" contrôlable par une fusimotricité particulière, devait exister chez l'Homme vigil. Cette fusimotricité pouvait être responsable de la variabilité des réflexes tendineux, et support du tonus postural. Le tonus fusorial et le tonus classique devaient êtres sensibles à la vigilance et à l'intention motrice du moment, peut-être responsable des contractions locales toniques involontaires qui suivent une contraction tonique homonyme volontaire. (Roll, Ribot-Ciscar, Gilhodes ont récemment confirmé ces suggestions)
Ainsi la notion de tonus fusimoteur modulable introduisait la dimension psychologique nécessaire à la conduite de l'action et à l'exécution de l'acte (cf. Hulliger 1984 pour exposé des rapports entre commandes motrices et fusimotrice). Ainsi la recherche et la réflexion de Jacques Paillard ont-elles initié une "psychophysiologie de l'action" selon son expression formulée en 1986.
>>

Ayant suivi son cours de 1967-68 sur les "Mécanismes d'intégration et de régulation du comportement" à la faculté des sciences de Saint Jérôme à Marseille, dans le cadre de la préparation du Certificat de Psychophysiologie, je garde de son enseignement le souvenir d'une présentation magistrale (à la fois synthétique et limpide) de processus neurophysiologiques qui sont en fait fort complexes.

Il fit partie, comme Georges Noizet, de la Société de Psychologie du Sud-est et publia plusieurs articles dans la revue de cette Société, "Les cahiers de psychologie".

____________

Ouvrages (épuisés) :

- COMPORTEMENTS, T1 - "La lecture sensorimotrice et cognitive de l'expérience", Éditeur: CNRS, 1999.

- "ITINÉRAIRE POUR UNE PSYCHOPHYSIOLOGIE DE L'ACTION" - Neurosciences Et Aps, Éditeur: Actio, 1997.

____________

En ligne

Hommage de Maurice Hugon à Jacques Paillard

Autoportrait

LES ATTITUDES DANS LA MOTRICITÉ

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET NEUROSCIENCES

VERS UNE PSYCHOBIOLOGIE DE L'INTENTIONNALITÉ ?

L'approche neurobiologique des faits de conscience : vers une science de l'esprit.

Schéma de la boucle gamma, sur le site www.anatomie-humaine.com

Description de la boucle gamma

 

Accueil
Autres auteurs