Trente sept années d'un IME

de: Maurice Villard, psychologue clinicien

 

L'IME dont je vais retracer les grandes étapes est un semi-internat créé en 1965 par un particulier, sur sa propriété, et qui en fut l'administrateur jusqu'en 1978, date à partir de laquelle l'établissement fut géré par une Association loi 1901.
La direction a toujours été assumée par une personne de l'éducation nationale.
Il n'y a pas eu de chef de service éducatif jusqu'en 2003.

Pour terminer ce bref historique, on peut souligner que l'IME d'aujourd'hui est très loin de celui d'origine et il est difficile de comparer les résultats actuels avec ceux d'alors, le contexte socio-économique et la population étant radicalement différents.
Les réglementations sont incontestablement plus draconiennes et sont souvent ressenties par le personnel comme un carcan qui réduit l'autonomie et affaiblit la motivation.
La nécessité tout à la fois de constituer puis de réactualiser régulièrement les projets individualisés; de recevoir autant que possible les familles; de faire pour chaque enfant et adolescent un dossier CDES non plus tous les trois ou quatre ans (comme cela était le cas il y a quelques années ) mais tous les deux ans, voire pour certains tous les ans; d'échanger sur le fonctionnement institutionnel... ( tout cela dans des temps de réunion hebdomadaires non extensibles compte tenu de la réduction du temps de travail et du fait que ces temps ne peuvent être pris durant ceux de la présence des enfants ) relève finalement de la quadrature du cercle.
C'est un sentiment d'éparpillement que beaucoup ressentent, ou d'insatisfaction par rapport notamment au travail de réflexion sur les jeunes et sur les pratiques qu'il serait intéressant de faire.

Le psychiatre et le psychologue ont dans cet établissement un rôle assez proche: psychothérapies individuelles ou aides psychologiques, travail d'écoute et de liaison avec l'équipe (mais insuffisant par manque de temps), direction des réunions de synthèse (les réunions de l'IMP et de l'IMPro se faisant le plus souvent en parallèle, le psychiatre étant à la réunion de l'IMP pendant que le psychologue est à celle de L'IMPro, ou réciproquement), réception de familles (en particulier ou avec l'équipe)...

Le fait qu'il s'agisse d'un externat et que l'équipe ne soit pas trop importante sont des éléments qui ont pour avantage de rendre les communications plus rapides et plus directes
.

 

Maurice Villard

Mars 2002 (actualisé en 2005)