Témoignage d'une monitrice d'atelier en CAT

Reçu en Mai 2005

 

Je suis monitrice d'atelier dans un CAT depuis 13 ans maintenant. L'évolution que j'ai pu constater n'est pas dans le bon sens. Nous travaillons de plus en plus afin que les travalleurs handicapés produisent le plus possible. Aucun d'entre eux n'a d'activité de soutien depuis 3 ans. Et notre hiérarchie est de plus en plus administrative et non éducative.
Aucun de nos dirigeants n'est diplômé, ce qui ne nous aide pas en tant qu'éducateurs.
Je suis même à me demander à quoi je sers aujourd'hui dans cette institution.
Quant au foyer, c'est de plus en plus grave. Un éducateur par nuit pour 40 résidents. Comment faire? Nous ne savons plus. Mais en tout cas l'inquiétude est grandissante pour les encadrants qui veulent continuer à faire de l'éducatif.
Pour nos dirigeants la loi 2002 -2 n'est que des documents, mais pour ce qui est de concret, il n'y a plus rien!!!!